Réfléchir à l’éthique

Depuis la mise en place du premier Plan National Nutrition Santé (PNNS) en 2001, on assiste à une « nutritionnalisation » de notre société.

Notre modèle alimentaire, convivial et hédonique, se retrouve traversé par un paradigme de santé qui peut s’ériger
comme une norme morale. Se trouve alors en opposition la santé et le plaisir.

Depuis le début des années 2010, une nouvelle valeur s’impose progressivement : l’éthique.

Le consommateur n’est plus seulement regardant sur la qualité nutritionnelle mais il s’intéresse aussi aux conditions de production de la fourche à la fourchette. Sont alors considérés les enjeux sociétaux, sociaux, environnementaux.

Les producteurs, les industriels, les start-ups ne peuvent plus ignorer la dimension éthique de l’alimentation.

Loin d’être une contrainte, elle est aussi une source potentielle d’innovation, de création de nouveaux produits et services.

Parlons-en ensemble et créons autour de la valeur éthique !

Laisser un commentaire